[Critique] Mute de Duncan Jones (2018-Netflix)

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je viens vous présenter ma critique d’un film de sciences fiction Netflix très critiqué : Mute (2018) de Duncan Jones.

mute-poster

RESUME :

Dans un proche avenir, Leo est barman dans un Berlin en pleine ébullition. A cause d’un accident survenu dans son enfance, Leo perd l’usage de la parole et ne vit plus que pour sa séduisante petite-amie Naadirah. Quand elle disparaît sans laisser de trace, Leo se met à sa recherche et se retrouve dans les bas-fonds de la ville. Deux espiègles chirurgiens américains constituent les seuls indices qui le poussent à affronter ce milieu infernal afin de retrouver son amour.

CRITIQUE :

« Mute, un film qui n’a rien à dire », « Netflix ne trouve pas sa voix » etc. Les critiques aux titres jouant fièrement avec les mots sont globalement très négatives au sujet de ce récent film de Duncan Jones. Plutôt cocasse quand on se rend compte que ces critiques disent tous la même chose, mais passons. Mute mérite-t-il tout ce bashing? A mon sens, ce film possède bien plus de qualités que ce que n’ose admettre les critiques.

13496145lpw-13496577-article-jpg_5035043

Tout d’abord, le film s’arme d’une très bonne direction de la photographie. Il propose une esthétique Cyberpunk qui n’est pas sans rappeler celle de Blade Runner 2049. L’image et les décors sombres sont agrémentés de néons roses/rouges et bleus créant ainsi du contraste et symbolisant l’opposition entre la douceur du personnage et le côté sombre et violent du monde auquel il est confronté.  Le seul bémol est que l’aspect futuriste est finalement assez peu développé, mise à part la présence de quelques robots qui ne sont qu’accessoires.

mute-first-look-3

On découvre dans les bas-fonds de ce Berlin du futur des personnages tous très bien écrits et développés. Tous ensemble, ils forment une unité, bien qu’éclectique, symbolisant le vice. Chaque personnage a au moins un vice, qu’il soit caché ou apparent : violence, pédophilie, prostitution etc toujours mis en avant, prenant de plus en plus de place jusqu’à contaminer le personnage principal. Ce dernier quitte ces principes, son calme et sa douceur pour la violence afin de secourir sa petite amie. Le film montre donc avec brio une progression constante du personnage, se dirigeant vers le vice en raison de son environnement, mais impactant également celui-ci et les autres personnages par ses actes et sa force.

mute-7-780x392

En ce qui concerne le jeu d’acteur, j’ai trouvé chaque personnage extrêmement convaincant. Alexander Skargard est surprenant et touchant dans son rôle de Léo. Son calme et sa volonté son tout à fait convaincants et il parvient à faire passer toutes ses émotions uniquement par le regard et non par les gestes comme le fait Elisa dans The Shape of Water, pour faire une comparaison à un film d’actualité. De plus, Paul Rudd et Justin Theroux sont juste excellents dans les rôles des deux chirurgiens qui offrent une bonne prestation, donnant d’autant plus de reliefs à ces personnages.

Mute-Movie-2018-Reviews-Netflix

Pour finir, j’ai apprécié la récurrence du thème du silence. Bien évidemment ce thème se dégage principalement du personnage de Léo puisqu’il est muet mais également de tous les autres protagonistes à leur manière. En effet, Naadirah a mis son passé sous silence pendant longtemps jusqu’à vouloir en parler à Léo qui la fait lui-même taire. Par la suite, le silence est représenté par les personnages ne voulant rien dire à son sujet et par la mise à mort. De plus, les personnages de Léo et de la fille du chirurgien sont liés par leur mutisme. Ceux-ci finissent par sortir du mutisme lorsque tout danger est écarté et qu’ils se trouvent seuls. On rend alors la parole aux innocents, bien que cela soit mis en scène de façon un peu maladroite.

Sans titre

Pour conclure, ce film est un bon divertissement et comporte bien des qualités, bien que je n’ai pas traité de tout pour éviter de rendre cette critique trop longue. Je vous le conseille, d’autant plus qu’il est accessible facilement puisque disponible sur Netflix.

Et vous, qu’en avez-vous pensé ?

 

2 réflexions sur “[Critique] Mute de Duncan Jones (2018-Netflix)

  1. Frédéric Malonda dit :

    J’écouterais ton conseil. Certains critiques s’acharnent sur des films qui ne le mérite pas. Ainsi « Bright » avec Will Smith (acteur avec qui j’ai du mal pourtant..) était traité de nanar alors qu’il est vraiment bien. Bon weekend 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s