[Roman] 3 trilogies des éditions Lumen à découvrir

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je viens vous présenter trois trilogies en cours de parution aux éditions Lumen. Les éditions Lumen ne m’ont absolument jamais déçue et je fais toujours de très bonnes découvertes dans leur catalogue. C’est notamment pour cette raison que j’ai décidé de vous présenter ces trois trilogies en cours, aux premiers tomes très prometteurs : Shades of Magic, La couleur du Mensonge et The Effigies.

Avant de présenter les romans, j’aimerais préciser que cette maison d’édition accorde une attention particulière à la mise en page. Vous trouverez donc de très jolies couvertures de romans mais également des débuts de chapitres illustrés, rendant le livre encore plus attrayant.

THE EFFIGIES de Sarah Raughley

(2 tomes parus)

    RESUME

Un jour Maia Finley découvre qu’elle est devenue une Effigie. Elle possède donc des pouvoirs liés à un des quatre éléments et doit sauver l’humanité des Spectres (des créatures de chairs pourrissantes), aidée des trois autres Effigies. De plus, elles doivent lutter contre Saul, un homme qui semble savoir contrôler les Spectres.

AVIS

Cette série est celle qui m’a le plus surprise, c’est d’ailleurs celle qui m’a fait découvrir les éditions Lumen et qui m’a fait aimer de nouveau la littérature Young Adult. En effet, j’avais vraiment peur de me trouver face à un roman pour ado très cliché comme on en trouvait beaucoup pendant un moment. Or, ce n’est pas le cas, notamment en ce qui concerne les relations entre les personnages. En effet, celles-ci sont réalistes, complexes et ne suivent pas le schéma classique qu’on peut trouver dans beaucoup de romans pour ado. De plus, les personnages sont bien écrits et possèdent chacun des fêlures et une personnalité particulière les rendant plutôt réalistes.

En ce qui concerne la forme, le roman est très bien rythmé et comporte de nombreux rebondissements. Les événements sont riches et s’enchainent assez bien. Les deux tomes sont tous deux très bien, même si l’un comme l’autre comporte quelques défauts. En effet, la fin du premier tome est plutôt décevante et plate contrairement à celle du deux qui est très surprenante. Le tome 2, quant à lui, comporte de légers problèmes de gestion des distances de la fiction et du rythme, sans doute dû à une volonté de supprimer les temps morts.

•     •    •    •    •    •    •    •    •    •

LA COULEUR DU MENSONGE d’Erin Beaty

(1 tome paru)

DP3m1JdXUAA_C1k

RESUME

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Faire un beau mariage. Elle se présente donc chez une des entremetteuses chargées de l’évaluation du potentiel de chaque candidat – des femmes qui font et défont les fortunes d’une famille, d’une région, d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, elle échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse fait toutefois d’elle son apprentie.

Sage s’embarque donc avec un groupe de beaux partis triés sur le carreau dans un périple vers la capitale. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tardent pas à réaliser qu’ils sont sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin, qui prépare une invasion, s’est allié avec certains des seigneurs locaux, et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe recrute alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans sa mission, plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

AVIS

J’ai vraiment adoré ce roman, je l’ai dévoré en très peu de temps. Le roman est très bien rythmé, d’autant plus que l’intrigue autour des secrets des personnages et de leurs mensonges nous donne envie d’en savoir toujours plus et de voir où tout cela va mener. En effet, chaque personnage doit jouer un double jeu pour des raisons politiques, pour espionner les autres et comploter. L’héroine doit donc se faire passer pour une jeune fille cherchant un mari pour espionner les autres jeunes filles mais aussi les soldats de l’armée qui les protègent. Or, certains d’entre eux ne sont également pas ceux que l’on croit.

J’ai beaucoup apprécié les personnages. On s’identifie sans difficultés à l’héroïne qui se sent en marge de la société par le fait qu’elle ne veuille pas se marier et qu’elle se bat pour sa liberté grâce à son intelligence, sa volonté et sa débrouillardise. Les personnages secondaires sont également bien écrits et on s’attache peu à peu à eux. Tout comme l’héroine, on est surpris de découvrir qu’on s’est attaché à eux alors qu’on s’attache seulement à ce qu’ils prétendent être.

Le roman utilise un rythme assez lent avec de nombreuses descriptions. Cependant, il est tout de même très bien rythmé et n’est pas du tout ennuyeux. Il manque un peu d’action de temps en temps puisque l’auteur se focalise sur le côté psychologique. Ce manque est donc compensé par l’intrigue autour de l’identité des personnages et de leurs mensonges.

Je conseille vraiment ce roman qui est un réel coup de cœur. J’ai hâte de découvrir ce que pourront donner les tomes suivants.

•     •    •    •    •    •    •    •    •    •

SHADES OF MAGIC de V.E Schwab

(2 tomes parus)

RESUME

Kell est le dernier des magiciens de sang, des sorciers capables de voyager d’un monde à l’autre. Des mondes, il y en a quatre, dont Londres est, à chaque fois, le cœur et l’âme. Le nôtre est gris, sans magie d’aucune sorte. Celui de Kell, rouge – on y respire le merveilleux à chaque bouffée d’air. Le troisième est blanc : là, les sortilèges se font si rares qu’on s’y tranche la gorge pour une simple incantation. Le dernier est noir, noir comme la mort qui l’a envahi quand la magie a dévoré tout ce qui s’y trouvait, obligeant les trois autres à couper tout lien avec lui.

Depuis cette contagion, il est interdit de transporter le moindre objet entre les univers. C’est malgré tout ce que Kell va prendre le risque de faire, histoire de défier la famille royale qui l’a pourtant adopté comme son fils, à commencer par le prince Rhy, son frère, pour qui il donnerait par ailleurs sa vie sans hésiter. Mais, à force de jouer avec le feu, il finit par commettre l’irréparable : il emporte jusque dans le Londres gris une pierre noire comme la nuit, qu’une jeune fille du nom de Lila décide, sur un coup de tête, de lui subtiliser. Pour elle comme pour lui – pour leurs deux mondes, à vrai dire – le compte à rebours est lancé. Un autre monde vous attend, là, de l’autre côté du mur…

AVIS

Il s’agit ici encore d’un véritable coup de cœur. J’ai adoré l’univers très riche de ce roman, les personnages charismatiques et l’utilisation avec parcimonie du fantastique.

 En effet, le premier tome de la trilogie s’est avéré vraiment bien rythmé avec de très grandes qualités. Les personnages nous sont présentés dans le premier chapitre par une alternance de parties les concernant à tour de rôle jusqu’à leur rencontre. Ils sont tous deux complexes et attachants mais j’avoue avoir ma préférence pour Lila. C’est un personnage fort, déterminé et plus développé que celui de Kell. Le duo qu’ils forment est efficace et leur relation n’est pas classique puisque Lila s’impose à Kell pour pouvoir découvrir le(s) monde(s).

J’ai également beaucoup apprécié l’univers de ce roman. C’est un univers vaste et original. L’idée de quatre mondes parallèles avec des caractéristiques différentes mais mettant toujours en scène Londres m’a plu. L’univers est ainsi très riche et peut offrir de nombreuses possibilités pour le scénario, qui sont assez bien utilisées.

J’ai cependant été un peu déçue par le tome 2 qui mange selon moi de rythme et qui met beaucoup de temps à vraiment démarrer. Il faut attendre la seconde moitié du roman pour avoir une intrigue complètement lancée avec de réels enjeux. Cependant je ne m’inquiète pas vraiment, beaucoup de trilogies de roman ont un deuxième tome un peu décevant comparé aux deux autres. J’espère donc que le troisième tome sera à la hauteur du premier.

Alors, allez-vous vous laisser tenter par une de ces trilogies ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s