L’ile aux chiens: la nouvelle pépite de Wes Anderson

Bonjour à tous,

Wes Anderson déclame son amour pour l’espèce canine dans son nouveau film original en stop motion inspiré de la culture japonaise. L’ile aux chiens est sorti le 11 avril 2018 dans les salles françaises.

12980.7.jpg

SYNOPSIS
En raison d’une épidémie de grippe canine, le maire de Megasaki ordonne la mise en quarantaine de tous les chiens de la ville, envoyés sur une île qui devient alors l’Ile aux Chiens. Le jeune Atari, 12 ans, vole un avion et se rend sur l’île pour rechercher son fidèle compagnon, Spots. Aidé par une bande de cinq chiens intrépides et attachants, il découvre une conspiration qui menace la ville.

MON AVIS

  1. Une esthétique et des personnages à la Wes Anderson

La première chose à relever à propos de ce film, c’est le travail incroyable réalisé sur ce film. L’ile au chien a été tourné en stop motion (c’est-à-dire image par image grâce à des marionnettes), une méthode longue et complexe si on veut avoir un rendu intéressant. L’équipe avait donc 12 secondes de film au bout d’une semaine de tournage. De plus, chaque personnage a été modelé à partir de la voix des doubleurs, d’où la nécessité de le voir en VO.

Ce jeu de patience de la part du réalisateur et des techniciens est grandement récompensé par le rendu. Les décors sont impressionnants et pleins de petits détails et les personnages ont une réelle profondeur. Bien qu’il s’agisse d’un film d’animation contrairement à la majeure partie de sa filmographie, Wes Anderson à su retranscrire son style. On retrouve alors les plans symétriques, la caméra sur pied, les couleurs saturées mais aussi le côté mélancolique et cynique des personnages que l’on retrouve dans toute la filmographie du réalisateur. Tout ceci crée une très belle esthétique, agréable à regarder. Le tout est agrémenté d’une BO signée Alexandre Desplats et de la très belle chanson I won’t hurt you de The West Coast Pop Art Experimental Band qui rythment le film et nous restent en mémoire.

a-chien_0.jpg

      2. Le film le plus mature et politique du cinéaste

L’ile aux chiens est sans doute le film le plus mature et le plus politique de Wes Anderson. En effet, bien que tous ses autres films mettent en scènes des personnages cyniques et mélancoliques, ils parlent de thématiques frontalement mais toujours de manière légère, rien n’est trop brutal, même dans les couleurs pastelles. Ici, les couleurs utilisées sont plus basiques, l’ile aux chiens est faite de nuances de gris. De plus, le montage est plus saccadé, plus rapide et participe à la « brutalité » crée également par le biais des thèmes plus politiques.

Par le biais du maire de Megasaki mettant tous les chiens en quarantaine, Wes Anderson fait une parabole avec les politiques passées et actuelles (manipulation de la population, ségrégation), on peut notamment y voir une référence à la politique adoptée par les USA sur l’immigration. C’est également visible par les partis pris du réalisateur : seuls les chiens sont doublés en VO, les japonais ne sont traduits que par le biais d’interprètes pour les médias. De plus, les chiens, qui sont beaucoup plus humanisés que les humains eux-mêmes, passent leur temps à colporter des rumeurs, ainsi ils sont eux-même touchés par cela.

http_%2F%2Fcdn.cnn.com%2Fcnnnext%2Fdam%2Fassets%2F180326093700-isle-of-dogs-page-top-3.jpg

Conclusion :

L’ile aux chiens est un très bon film d’animation. On retrouve sans peine la patte de Wes Anderson, ce qui est assez rare chez les cinéastes finalement. Ce film est plus adulte que le reste de sa filmographie. Il est adapté aussi bien aux adultes qu’aux enfants selon l’interprétation. Les hommages à la culture japonaises sont nombreux et la qualité du travail fourni dans ce film vaut réellement le coup d’œil, je vous le conseille.

2 réflexions sur “L’ile aux chiens: la nouvelle pépite de Wes Anderson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s