The Rain: Netflix se lance dans une série post-apocalyptique

Bonjour à tous,

Récemment, Netflix a mis en ligne sa dernière série originale post-apocalyptique : The Rain. Il s’agit d’une série dramatique danoise réalisée par Christian Poltalivo. Pour l’instant elle est constituée de 8 épisodes de 40 minutes.

the-rain.png

RESUME

Six ans après l’apparition d’un virus mortel ayant éliminé plus de la moitié de la population, un frère et une sœur partent à la recherche d’un abri dans un monde devenu périlleux.

MON AVIS

Une série survivaliste

The rain est une série indéniablement bien écrite. Au début, la famille de Simone et Rasmus quitte la ville précipitamment afin d’échapper à l’averse porteuse d’un virus mortel. Ils partent donc se cacher dans un bunker où les enfants, rapidement laissé par leur parents, vont rester pendant 6 ans jusqu’à manquer de nourriture. Les premiers épisodes se font alors quelque peu oppressants en raison du huis clos prenant place dans ce lieu froid qu’est le bunker. La solitude se fait ressentir chez ces deux enfants abandonnés par leur père parti chercher un antidote contre le virus.

Comme dans toute dystopie post-apocalyptique, les survivants sont peu nombreux. Les adolescents doivent donc coopérer avec d’autres survivants et fouiller chaque bunker pour pouvoir survivre. On découvre peu à peu, avec Simone et Rasmus, un monde dépeuplé, plutôt sombre magnifié par la direction de la photographie qui a fait du très bon travail sur cette série, qui n’est pas sans me rappeler la série Dark.

k8YhsYuOANNT3NaxfClN1boKM5a.jpg

Une histoire et des personnages attachants

L’identification à Rasmus et Simone se fait assez rapidement, notamment du fait qu’on les suive tout un épisode dans un huis clos lorsqu’ils sont seuls, attendant désespérément leur père. De plus, ils sont très bien écrits et ont des réactions plutôt réalistes.

Par la suite on découvre les autres survivants qui deviendront leurs compagnons de route. Peu à peu, par le biais de flash back, on en apprend plus sur leur passé, leurs traumatismes qui ont forgés leur caractère. Tous sont très touchants et on s’attache assez facilement à quelques uns d’entre eux. Les acteurs sont tous bons et j’aime le fait qu’ils n’aient pas tous de « belles gueules ». Je reste cependant insensible à certains personnages, notamment celui du chef de bande que je trouve, contrairement aux autres, assez plat.

L’histoire est également plutôt prenante et touchante, bien que plutôt classique. Dans the rain, les deux frère et sœur cherchent bien entendu à survivre mais ils cherchent avant tout leur père, le pilier de leur famille dont l’absence est pesante. Ils sont prêts à tout pour le rejoindre et trouver un antidote contre le virus. Le chemin qu’ils feront et la progression de leurs opinions sur leur père est vraiment intéressante.

Pour finir, la saison 1 se termine de façon plutôt ouverte afin que la saison puisse se suffire à elle-même tout en ayant la possibilité de continuer la série selon l’avis de Netflix.

the_rain_1_8342_north_663x_white.png

En bref,

The rain est une petite série vraiment sympa. Visuellement ça me fait pas mal penser à Dark que j’avais beaucoup apprécié. Je pense que cette série, malgré les avis plutôt mitigé des critiques, aura un bon succès. Peut-être aurons-nous une saison 2, voir plus !

 

4 réflexions sur “The Rain: Netflix se lance dans une série post-apocalyptique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s