Roman graphique: Lovecraft, quatresclassiques de l’horreur

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous présente une lecture qui m’a beaucoup déçue, parce-que oui, ça m’arrive de ne pas aimer un livre ! Lovecraft : Quatre classiques de l’horreur est un roman graphique. Ian Culbard y adapte les nouvelles de H.P Lovecraft en bande dessinée.

Lovecraft : Quatre classiques de l’horreur

Illustrateur: Ian Culbard
Prix : 29.50 euros
Date : 11/2016
Edition : Akileos

CouvIntLovecraft-686x1024.jpg

Résumé :

La Quête onirique de Kadath l’inconnue, L’Affaire Charles Dexter Ward, Les Montagnes hallucinées et Dans l’abîme du temps, quatre des plus célèbres récits du maître de l’horreur et du fantastique superbement mis en scène par Ian Culbard dans un album référence.

Mon avis :

Même si l’idée d’adapter les nouvelles de Lovecraft en roman graphique semble bonne, cet ouvrage nous prouve que la tâche n’est pas exempte de difficultés. En effet, l’essence même des nouvelles de Lovecraft est l’ambiance très particulière, plutôt mystique et froide qui s’en dégage. De plus, les protagonistes se trouvent dans des situations étranges face à des créatures indescriptibles. Difficile donc de mettre cela en image. Or, la chose n’est pas pour autant impossible. L’illustrateur aurait par exemple pu suggérer les créatures et leur apparence plutôt que de les montrer directement. De plus, l’ambiance n’est pas du tout bien mise en place : les cases devraient fourmiller de détails alors qu’elles sont quasi vides ; les couleurs sont beaucoup trop vives alors qu’il devrait y avoir de l’ombre et des couleurs plus sombres etc.

En ce qui concerne les dessins, j’ai également été très déçue. En voulant faire des dessins réalistes, l’illustrateur a en fait crée des personnages plats et sans grand intérêt à mon sens. Impossible de s’intéresser au sort des personnages au traits et aux couleurs si fades comme il m’a été impossible de me fondre dans l’ambiance que ces nouvelles sont censées créer. J’avoue n’avoir même pas terminé le livre tellement il m’a déçu.

En bref, cette adaptation en roman graphique est pour moi un échec et je préfère rapidement l’oublier. Bien dommage, puisque les nouvelles de Lovecraft sont un excellent matériau de base pour toute sorte d’adaptation.

LaQueteOnirique_light-12.jpg

2 réflexions sur “Roman graphique: Lovecraft, quatresclassiques de l’horreur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s