[Chronique] La douzième victime de Cyril Vallée

Bonjour à tous,

Je vous avais présenté il y a quelques temps les premières lignes du roman La douzième victime de Cyril Vallée. L’ayant terminé, il est temps de vous le présenter et de vous donner mon avis. Un grand merci aux éditions Heartless pour leur confiance et pour ce service presse.

La douzième victime

Auteur : Cyril Vallée
Date : 2018
Editions : Editions Heartless

La-douzieme-victime

Résumé

Strasbourg. Un train percute une berline de luxe. Le conducteur, un influent chercheur en IA, est retrouvé à des dizaines de mètres de l’impact. Lyon. La même nuit, le laboratoire qu’il dirigeait est piraté. Alors qu’il était sur le point de faire une découverte majeure, les résultats de ses recherches ont disparu. Et avec, quelque chose qui va susciter la convoitise de beaucoup de monde.Des mercenaires prêts à tout, agissant en pleine rue. Des expérimentations secrètes. Des agents de la sécurité intérieure.Rien ne sera épargné au commandant Luc Saint Antoine, à qui l’on impose l’affaire. Il ne se doute pas à quel point elle va bouleverser sa vie. Il va mener la plus incroyable enquête de sa carrière.

Mon avis

J’ai été agréablement surprise en découvrant grâce à ce titre la maison d’édition Heartless encore toute jeune et l’auteur du roman : Cyril Vallée. En effet, j’ai adoré la plume et le style de l’auteur. Tout est très bien écrit, assez simple et oral tout en ayant un vocabulaire plutôt riche. Là où j’ai vraiment été surprise, c’est que le style me fait beaucoup penser à Stephen King, notamment dans Mr Mercedes que j’avais énormément apprécié. Retrouver des similitudes entre cet auteur de génie chez un petit auteur, ce n’est clairement pas commun.

J’ai trouvé l’histoire prenante malgré les quelques petites longueurs et suis tout de suite rentrée dans l’action. J’ai trouvé rassurant que le thème de l’IA ne soit pas trop présente par rapport à l’enquête car j’avais peur qu’on soit entraînés dans un enchevêtrement d’informations trop précises et de vocabulaire très technique. Heureusement, l’auteur parvient à bien doser et rendre cela simple à suivre tout en nous faisant nous questionner sur le déroulement de l’enquête et en nous menant sur de fausses pistes.

Cyril Vallée utilise une double narration bien utilisée qui rythme bien le roman et permet d’avoir divers points de vues. Les personnages sont très réalistes et crédibles mais auraient mérité selon moi plus de profondeur, de développer leurs caractères mais surtout leurs relations que j’aurais souhaité un peu plus complexe. Pour le reste, tout fonctionne bien et l’histoire est vraiment intéressante à suivre. On sent que l’auteur maîtrise son sujet et j’ai cru comprendre qu’il n’en ai pas à son premier coup d’essai dans l’écriture. En effet, La douzième victime est son troisième roman après Le reflet des étoiles, un roman futuriste dans lequel on retrouve également une IA, et Teddy Bear ayant pour thème le paranormal.

En bref,

Si vous ne connaissez pas les éditions Heartless, je vous conseille de vous intéresser à ce qu’elles font. En ce qui concerne le roman, ça a été également une bonne découverte que je ne regrette vraiment pas d’avoir lu. Cyril Vallée est selon moi un auteur à suivre qui mériterait d’être plus connu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s