[Critique] Bird Box

Bird Box

De : Susanne Bier
Avec : Sandra Bullock, John Malkovich, Sarah Paulson
Date : 21 décembre 2018
Produit par Netflix

BirdBox_Verical_Main_PRE_UK.0.jpg

Synopsis :

Alors qu’une mystérieuse force décime la population mondiale, une seule chose est sûre : ceux qui ont gardé les yeux ouverts ont perdu la vie. Malgré la situation, Malorie trouve l’amour, l’espoir et un nouveau départ avant de tout voir s’envoler. Désormais, elle doit prendre la fuite avec ses deux enfants, suivre une rivière périlleuse jusqu’au seul endroit où ils peuvent encore se réfugier. Mais pour survivre, ils devront entreprendre ce voyage difficile les yeux bandés.

Mon avis :

Voilà un récit post apocalyptique plutôt original à première vue. Ici pas de virus ou de zombies mais une force étrange poussant toute personne la regardant à se suicider. Pour survivre, les héros doivent se bander les yeux ou éviter tout contact visuel avec l’extérieur. Même si les univers post apocalyptiques sont vus et revus et ne cesseront d’être traités sur toutes sortes de supports, Bird Box apporte un petit vent de fraîcheur en créant une menace qu’on ne verra jamais. Le film commence au tout début des vagues de suicides, on connaît donc peu de choses voir rien sur les causes ou les solutions possibles.

La tension est très bien amenée par le biais d’un univers clos et d’une ambiance claustrophobique : l’histoire a lieu dans une maison fermée où toutes les fenêtres sont couvertes et où plusieurs personnages débattent de la manière de s’organiser. Et lorsque les personnages sortent pour trouver de la nourriture ou de l’aide, là encore l’ambiance est pesante, si ce n’est plus. Les personnages ont les yeux bandés et la réalisatrice met en valeur l’absence de ce sens en les enfermant dans des plans resserrés. Ainsi, le spectateur n’en voit pas plus que l’héroïne, angoissant à l’idée de risquer sa vie. Le fait de ne pas voir est un facteur anxiogène mis en valeur, mais ce n’est pas le seul moyen utilisé. Bien entendu qui dit fin du monde dit aussi ennemis. D’autres humains les prennent pour cible, ceux-ci ne sont pas touchés par les risques et forcent les autres à regarder. Dommage qu’on ne développe pas plus ces personnages et leurs idées : pourquoi souhaitent-ils mener les autre vers la mort ? Malheureusement même les personnages moins secondaires et principaux ne sont pas vraiment développés, si bien qu’on ne parvient pas vraiment à s’y attacher et qu’on reste de marbre face à certaines disparitions. Plutôt dommage puisque le casting est excellent (Sandra Bullock, Sarah Paulson, John Malkovitch etc.), composé de très bons acteurs qui, bien qu’ils participent à l’instauration de la tension, ne nous permettent pas forcément de nous identifier à cause de leur développement inachevés.

Autant visuellement que scénaristiquement, le film tient globalement la route. Ce qui fait vraiment défaut, c’est la fin, vraiment décevante. J’éviterais les spoilers mais à aucun moment nous n’obtenons de réponses quand à l’origine de cette force poussant les gens à se suicider, ni sur ce que vois ces gens avant de mourir (leur plus grande peur ? La force elle-même qui serait monstrueuse ?). Aucune réponse n’est apportée et on nous demande de se contenter de cette fin bancale. C’est plutôt dommage car j’ai vraiment beaucoup apprécié l’ambiance, la mise en tension, l’idée d’une force invisible etc. mais j’avoue que cette fin est vraiment décevante. D’autant plus qu’au bout d’un moment, on fini par être plus effrayé par les hommes poussant les autres à regarder que par la force elle-même.

30596.jpg

5 réflexions sur “[Critique] Bird Box

  1. Elfenn dit :

    C’est amusant, en lisant ta chronique, cela m’a fait penser à un autre film, « Phénomènes » (sorti en 2008), où les gens se suicident de manière inexplicable. Bon, le concept n’est pas tout à fait le même, semblerait-il, et peut-être que Bird Box est mieux ficelé. Si le film est un peu décevant, peut-être que le livre sera plus plaisant… En tout cas, cela m’intrigue un peu et me donne envie de tenter !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s