[Chronique] La faucheuse de Neal Shusterman

La faucheuse

Auteur : Neal Shusterman
Editions : Robert Laffont

cvt_la-faucheuse_6195

Résumé :

Les commandements du Faucheur : Tu tueras. Tu tueras sans aucun parti pris, sans sectarisme et sans préméditation. Tu accorderas une année d’immunité à la famille de ceux qui ont accepté ta venue. Tu tueras la famille de ceux qui t’ont résisté. « MidAmérique, milieu du 3e millénaire. Dans un monde où la maladie a été éradiquée, on ne peut plus guère mourir qu’en étant tué aléatoirement (« glané ») par un faucheur professionnel. Citra et Rowan sont deux adolescents qui ont été sélectionnés pour devenir apprentis-Faucheurs ; et, bien qu’ils aient cette vocation en horreur, ils vont devoir apprendre l’art de tuer et comprendre en quoi cette mission est bel et bien une nécessité. Mais seul l’un des deux adolescents sera choisi comme apprenti à part entière, et lorsqu’il devient clair que la première tâche du vainqueur sera de glaner la vie du perdant, Citra et Rowan se retrouvent dressés l’un contre l’autre bien malgré eux… »
Best-seller aux États-Unis, ce premier tome de la trilogie La Faucheuse est déjà en cours d’adaptation par les studios Universal.

Mon avis :

Excellente surprise pour cette première lecture de 2019. J’ai découvert grâce à ce roman la plume de Neal Shusterman que j’aime beaucoup et qu’il me tarde de découvrir dans d’autres roman. La Faucheuse est bien écrit, bien rythmé et il y a un certain suspense vraiment intéressant qui nous happe durant toute la lecture.

J‘ai adoré l’intrigue autour des faucheurs. On les imagine d’abord froid et sans cœur et au fil du roman on s’attache à eux, à leurs valeurs et on découvre que bien qu’ils aient été choisi pour tuer, ils le font totalement à contre cœur. Les deux personnages principaux, les apprentis-faucheurs sont très attachants et leur relation est intéressante tant elle est nuancée et bien écrite. J’ai également énormément apprécié le personnage de leur mentor qu’on déteste, puis qu’on aime et ainsi de suite. On est sans cesse partagés entre divers sentiments, l’auteur est très doués pour cela et parvient toujours à nous surprendre. Chaque faucheur a un intérêt dans l’histoire, ses propres motivations, sa façon de faire et sa vision de la mort. Évidemment, il y a les bons et les méchants mais les personnages sont globalement nuancés ce qui les rend forcément plus intéressant et plus réalistes. La violence des actes de certains est décrite et mise en avant, nous partageant entre fascination et horreur et nous poussant à vouloir en savoir plus malgré tout.

Le roman s’est averré rapidement addictif tant il est bien construit. Tout est bien développé, l’intrigue change un peu de ce qu’on a l’habitude de voir et il y a beaucoup de retournement de situations. C’est un vrai coup de cœur et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite.

7 réflexions sur “[Chronique] La faucheuse de Neal Shusterman

  1. ecritureamoureuse dit :

    Quel bel article dédié à un superbe roman ! ❤️ J’ai adoré ma découverte de La Faucheuse il y a quelques mois et je n’ai même pas pu résister à lire le deux à la fin du premier tome tant cette histoire est addictive. Le dernier tome est prévu pour la fin de l’année et j’ai hâte de pouvoir retrouver les personnages ainsi que l’écriture de l’auteur qui est excellente ! Je te conseille la suite à 100%.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s