[Critique] Glass de M.N. Shyamalan

GLASS

Réalisateur: M. Night Shyamalan
Avec: James McAvoy, Bruce Willis, Samuel L Jackson
Date: Janvier 2019

0925059.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis:

Peu de temps après les événements relatés dans Split, David Dunn – l’homme incassable – poursuit sa traque de La Bête, surnom donné à Kevin Crumb depuis qu’on le sait capable d’endosser 23 personnalités différentes. De son côté, le mystérieux homme souffrant du syndrome des os de verre Elijah Price suscite à nouveau l’intérêt des forces de l’ordre en affirmant détenir des informations capitales sur les deux hommes…

Mon avis:

La fin de Split en 2016 laissait présager une suite mettant en scène les personnages d‘Incassable au côté de celui de Split. De quoi susciter l’intrigue et l’impatience chez bon nombre de fans, dont je fais partie. L’attente en valait la peine car Glass est pour moi bien à la hauteur du précédent.

null

Le film commence fort, in medias res. On nous montre la bête, une des personnalités jouée par James McAvoy déjà en pleine action, tenant pour prisonnières quatre jeunes filles. La tension s’installe déjà et cette première scène promet déjà beaucoup. Très vite on redécouvre les personnages de David, l’homme incassable (Bruce Willis) et d’Elijah, l’homme de verre (Samuel L Jackson) sur lesquels on en apprends bien plus dans ce film, notamment sur leurs passés et leurs motivations. Shyamalan use des stéréotypes sur les super-héros pour les renverser et rendre ses personnages plus crédibles tout en les différenciant vraiment des super-héros habituels. Il apporte ainsi une réflexion sur le genre tout comme sur les héros eux-même, les rendant plus sensibles et surtout mortels et finalement assez fragiles. Glass est une oeuvre plutôt méta appuyant beaucoup sur cette réflexion, brisant parfois le 4ème mur et via des personnages conscients de ce qu’ils sont. Dommage cependant que les répliques de Mr Glass appuient trop sur le fait que leur histoire est inspirée des comics, enlevant un peu de subtilité à ce film qui joue sans arrêt avec cela avec brio.

Le film est si bien rythmé que l’on ne trouve à aucun moment le temps long durant ces deux heures de visionnages. Le rythme est créé à l’aide d’un montage rapide, de plans assez courts et surtout de beaucoup de mouvements de caméra tels que des désaxages ou des mouvements rapides et violents traduisant l’état d’esprit des personnages. Le son, tout comme l’image, participe énormément à la mise en tension grâce aux sons d’ambiance et à la musique tout aussi sombres et bien travaillés que l’image. D’autant plus que les décors ont eux aussi été très bien choisis mettant en exergue la froideur des scènes par le biais de l’usine désaffectée aussi sombre et glauque que la Bête ou par le biais de l’hôpital ressemblant plus à un univers carcéral.

1899846.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La grande force de Glass, en plus de sa qualité en terme de technique et d’image, c’est le jeu d’acteur. Mc Avoy a indéniablement pris du galon. Sa performance est tout simplement incroyable et il est parvenu à apporter quelque chose de plus à ses personnages devenus plus réalistes, plus nuancés et parvient parfaitement à changer de personnalités et à les caractérisant plus aisément en le rendant plus flagrant. Il est notamment amené à changer de personnalité à chaque fois qu’il reçoit un flash lumineux par le dispositif de sa chambre d’hopital que j’ai trouvé vraiment intéressant. J’ai également adoré le retour de Casey, un personnage très moderne développant une relation à la Belle et la Bête avec Kévin (Mc Avoy). Les autres seconds rôles, tout comme celui de l’homme de verre sont globalement très efficaces. Petite déception cependant par le jeu de Bruce Willis qui semblait presque effacé.

En bref, Glass est un véritable coup de coeur. Je suis ravie que Shyamalan ait achevé ce projet que je trouve vraiment novateur dans le genre. J’ai un espoir que James McAvoy obtienne une récompense pour ce rôle qui est pour le moment le meilleur.

 

2 réflexions sur “[Critique] Glass de M.N. Shyamalan

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s