[Critique] Umbrella Academy S1

UMBRELLA ACADEMY

Réalisateur : Steve Blackman
Avec : Ellen Page, Robert Seehan…
Date : 2019 sur Netflix

netflix-the-umbrella-academy.jpg

Synopsis : (Allociné)

En 1989, le même jour, quarante-trois bébés sont inexplicablement nés de femmes qui n’étaient pas enceintes et que rien ne relie. Sir Reginald Hargreeves, un industriel milliardaire, adopte sept de ces enfants et crée The Umbrella Academy pour les préparer à sauver le monde. Mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les enfants devenus adolescents, la famille se désagrège et l’équipe est dispersée. Les six membres toujours en vie, désormais trentenaires, se retrouvent à l’occasion de la mort de Hargreeves. Luther, Diego, Allison, Klaus, Vanya et Numéro Cinq travaillent ensemble pour résoudre le mystère qui entoure la mort de leur père. La famille désunie se sépare cependant de nouveau, incapable de gérer des personnalités et des pouvoirs trop différents, sans même parler de l’apocalypse qui menace…

Mon avis :

Visiblement, Netflix suit la tendance des séries/films de super-héros décalés en laissant de côté ses séries de super héros plus classiques telles que Punisher. A raison puisque sa nouvelle série Umbrella Academy rencontre un fier succès et ne manque pas de qualités.

Les premiers épisodes, posant les bases et le contexte, sont très stéréotypés et codifiés comme la plupart des films ou séries de super-héros. On retrouve un petit groupe de personnes aux facultés particulières ayant grandis ensemble sous la tutelle d’un vieil homme développant leur capacité. De quoi rappeler les XMEN notamment. Ce qui les unis, c’est le décès de cette homme qui les a élevé et qu’ils considèrent comme leur père. Enquêtant sur sa mort, ils se lient alors également pour empêcher un phénomène bien plus grave : l’apocalypse.

Bien qu’on devine à l’avance la plupart des événements de la série, elle est tout de même très agréable à regarder et parvient quand même à surprendre grâce à sa mise en scène. Les scènes sont très rythmées, il y a très peu de moments pouvant créer l’ennui et techniquement c’est très bien fait, autant au niveau de l’image et de la lumière que des effets spéciaux. J’ai particulièrement aimé les scènes de l’Apocalypse, à la fois spectaculaire sans pour autant en faire trop. J’ai également beaucoup aimé le personnage de Pogo : un singe réalisé à partir de motion capture paraissant très réaliste et très attachant.

UmbrellaAcademy6-1550324219173

Les réalisateurs usent d’éléments désormais bien intégrés aux films de super-héros décalés : une BO bien rétro et des musiques apportant un côté humoristique et léger aux scènes d’actions à l’instar des films Les Gardiens de la Galaxie, beaucoup d’humour et un côté décalé à la Kingsman. Les méchants sont également nuancés, tout n’est pas noir ou blanc. Ils sont alors parfois un peu ridiculisés par le biais de masques à l’effigie de peluches d’animaux (bien que ça leur donne tout de même un côté un peu effrayant en même temps, paradoxalement ) ou lorsque la directrice, cette femme si distinguée, ne se dérange pas pour uriner tout en parlant à N°5 ou pour manger salement. Les relations du duo de méchants est d’ailleurs bien particulière et permet vraiment de les rendre plus touchants et accessibles et permet de s’attacher à eux tout comme aux autres personnages, bien que certaines scènes les concernant sont un peu longues et redondantes et auraient pu être supprimées.

umbrella

Bien sûr, le principal sujet de la série, c’est la famille, l’amour fraternel et familial et ce drame qui les unis. Ces super-héros ont certes des capacités surhumaines mais ils sont surtout une famille désunie dont chaque membre souffre et tente de combler un manque à sa façon. Chaque personnage est énormément bien écrit et ne manque en aucun cas de nuance et d’intérêt. Le passé, les motivations, les vices de chacun sont toujours bien développés et les rendent très attachants, certains plus que d’autres, d’autant plus qu’ils sont interprétés par de très bons acteurs. J’ai particulièrement adoré les personnages de 5 à l’excellent jeu d’acteur et très classe pour un ado et surtout j’ai beaucoup aimé le personnage de Klaus, N°4, se droguant pour fuir sa capacité à voir les morts apportant beaucoup d’humour, de légèreté et d’émotions aux scènes. Le personnage de Vanya est également très bien écrit et bien interprété, rendant le personnage insipide et presque invisible à côté des autres personnages. Bien entendu on se doute que ça cache quelque chose mais elle n’en est pas moins intéressante (bien qu’agaçante pour ma part mais ce n’est que mon point de vue haha). Elle permet également de mettre en évidence les thèmes de la solitude, de l’abandon et des préférences d’un père par rapport à ses enfants ayant des répercussions énormes sur sa personnalité la menant à s’attacher à la moindre personne lui accordant de l’importance sans s’en méfier.

2110227

La saison 1 se termine sur un cliffhanger génial promettant de belles choses pour la suite. J’ai beaucoup apprécié cette saison que j’ai dévorée en peu de temps. Cependant j’en tire quelques frustrations. En effet, à plusieurs moments on parle de Ben, n°6, or, nous ne savons pas du tout comment il est mort bien qu’il apparaisse par le biais de Klaus. Autre frustration : nous savons que des dizaines d’enfants sont nés le même jour que la fratrie de l’académie, qu’en est-il d’eux ? J’espère seulement qu’ils ne seront pas utilisés comme joker scénaristique à un moment où les scénaristes ne sauront plus quoi faire. Bref, il faudra patienté un moment pour la saison 2 mais il me tarde de la découvrir.

NB: La série est adaptés de comics du même nom de Dark Horse Comics (ceux là même qui ont édités les BD The Witcher, vraiment sympas !). Cependant ne les ayant malheureusement pas lu, je ne peux pas comparer la série au materiau de base et dire s’il s’agit d’une bonne adaptation.

7 réflexions sur “[Critique] Umbrella Academy S1

  1. Linds dit :

    Très bonne critique sur Umbrella Academy ! Je suis du même avis que toi. Les séries Marvel / DC m’avaient un peu lassé du genre super-héro. J’avais peur de retrouver une série clichée, too-much ou justement qui manque de saveurs, mais j’ai été agréablement surprise.
    Très bonne comparaison avec les Gardiens de la Galaxie et Kingsman !

    J’espère qu’une saison 2 est en route !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s