[Critique] Le chant du loup

LE CHANT DU LOUP

Réalisateur : Antonin Baudry
Avec : Mathieu Kassovitz, François Civil, Omar Sy
Genre : Thriller, film de guerre
Date : 2019

3892829.jpg

Synopsis :

Un jeune homme a le don rare de reconnaître chaque son qu’il entend. A bord d’un sous-marin nucléaire français, tout repose sur lui, l’Oreille d’Or.
Réputé infaillible, il commet pourtant une erreur qui met l’équipage en danger de mort. Il veut retrouver la confiance de ses camarades mais sa quête les entraîne dans une situation encore plus dramatique.
Dans le monde de la dissuasion nucléaire et de la désinformation, ils se retrouvent tous pris au piège d’un engrenage incontrôlable.

Mon avis :

Pour son premier film, Antonin Baudry se lance dans un genre peu exploité en France : le film d’action/de guerre de sous-marins. Genre qui a pourtant le vent en poupe aux Etats-Unis depuis les années 90. Antonin Baudry, anciennement diplomate sous le gouvernement De Villepin signe un excellent début de carrière dans la réalisation.

Le film débute par un plan en drône survolant la mer avec une citation d’Aristote : « Il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer. ». De quoi poser l’ambiance dès le premier plan. Nous découvrons ensuite Chanteraide, l’oreille d’or, lors d’une mission à bord d’un sous marin nucléaire. La tension est d’ores et déjà à son comble et le réalisateur fait déjà preuve de virtuosité. Bien qu’on compte dans ces premières minutes quelques répliques parfois un peu récitée et peu naturelles, le jeu s’améliore très vite et on se sent portés par l’action.

5da40

A la manière de Le Parfum, nous trouvons un personnage se basant entièrement sur un de ses sens. Ici Chanteraide, surnommé Chaussette et ayant de grande capacité auditives, peut rappeler le personnage de Grenouille dans Le Parfum, qui lui se base sur son odorat. Ma comparaison avec cette œuvre n’est pas un hasard. Là où Le Parfum arrivait à rendre plus sensible et faire imaginer les odeurs, Le chant du loup appuie sur chaque son, rendant l’expérience intense et plus sensitive. Le mixage son a une grande importance dans ce film est n’a heureusement pas été bâclé.

Le jeu de l’acteur principal : François Civil est extrêmement convaincant grâce à son naturel et sa spontanéité. Il surpasse selon moi Omar Sy et Mathieu Kassovitz qu’on ne présente plus et dont la réputation n’est plus à faire. Il parvient aisément à faire monter la tension et à faire vivre son personnage.

Hormis quelques petites incohérence, Le chant du loup est un excellent film, voir même un de mes coups de cœur de cette année. La réalisation est très bonne et on sent que le réalisateur et les acteurs connaissent le sujet et les conditions réelles de missions telles que celles jouées dans le film. En effet, l’équipe de réalisation et les acteurs ont dû être en immersion pendant plusieurs jours sur un sous marin nucléaire pour mieux connaître le milieu, les enjeux et le mode de vie sur l’engin, et ça se ressent. Je lève mon chapeau à l’équipe technique qui est parvenue à retranscrire parfaitement le côté anxiogène des sous-marins, la tension etc. D’autant plus que les décors intérieurs, bien que reproduits en studios, ont été faits à l’échelle. Il n’y avait donc pas plus de place que sur un vrai sous marins pour faire passer le matériel de tournage ou les acteurs. Un tournage en conditions réelles donc pour un plus grand effet de réalisme.

J’ai beaucoup aimé la mise en scène et l’intrigue vraiment très prenantes mais également la lumière très travaillée mettant en exergue le danger, l’étroitesse du sous-marin et la tension de chaque scène, notamment à l’aide de néons rouges et bleus.

En bref, Le chant du loup est une excellente découverte. Hâte de voir ce que nous réserve ce réalisateur dans les prochaines années.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s