[Critique] The OA saison 1

The OA – saison 1

Disponible sur Netflix

ob_d83bd7_1481869790-oa

Synopsis :

Prairie Johnson réapparaît après sept ans d’absence. Disparue subitement, l’enfant était aveugle ; à son retour, elle ne l’est plus. Qu’a-t-il bien pu lui arriver ? C’est ce que vont tâcher de découvrir son entourage, la science et même le FBI.

Mon avis :

J’ai du attendre l’arrivée de la saison 2 pour entendre parler de cette série que je ne connaissais pas du tout. Après en avoir entendu que du positif, je me suis lancée dans le visionnage de la saison 1 que j’ai dévoré en 2 jours.

Au début de la saison 1, très peu voir pas d’éléments fantastiques sont présents. On découvre l’héroïne redécouvrant son environnement, semblant réellement perdue et voyant pour la première fois ses parents adoptifs qui l’avaient adopté alors qu’elle était aveugle. Par la suite, nous découvrons par des flash back extrêmement bien réalisés l’enfance de Prairie et les causes de son aveuglement. Ceux-ci se passent en Russie, les décors sont donc vraiment magnifiques et ont un côté un peu désertique qui aurait pu être intéressant pour tout le déroulé de la série. J’espère donc qu’on retrouvera ces décors par la suite.

the-oa-saison-1-etrangement-intrigante-critique-2

C’est lors de réunions un peu sectaire avec une bande d’adolescents qu’elle a « sélectionné » que Prairie raconte ce qu’il s’est passé lors de sa disparition, pendant ces sept années. Viennent alors les premières ébauches de sciences fiction et de fantastique, au même titre que l’aspect thriller dramatique. L’histoire de Prairie s’articule autour d’expérience de mort imminentes et de « retour à la vie » créant une ambiance un peu surréaliste et onirique mais très prenante. Le tout est assez étrange mais très addictif, même si je n’arrive toujours pas à me faire un véritable avis dessus, j’ai globalement bien aimé cette saison 1. Elle pose également beaucoup de question sur la véracité ou non des propos de la jeune femme, qui sont d’ailleurs remis en question à la fin, si bien qu’on ne sait pas du tout si tout cela est vrai et qu’elle l’a bien vécu. Heureusement, même si la série est bien perchée, on arrive assez vite à avoir des réponses à nos questions puisque la série est bien écrite et ne part pas dans tous les sens.

C’est assez difficile de parler de cette série tant elle est étrange finalement. Mais je peux vous assurer qu’elle est bien réalisée malgré quelques petites incohérences. Le jeu d’acteur tient vraiment bien la route et les décors des flashs back (pendant l’enfance ou la disparition) sont vraiment chouettes, d’autant plus que c’est bien filmé ! Les personnages, même ceux qui ne sont pas beaucoup montrés, sont très attachants et on sent le travail sur leur background même si il n’est pas forcément mis en avant. On a alors des personnages émouvants, réalistes et crédibles. En bref, une série plutôt cool !

the-oa-poster-saison-2-photo

4 réflexions sur “[Critique] The OA saison 1

  1. Marion dit :

    Je ne me suis pas encore lancé a faire une critique de cette série tellement elle est bizarre et en même temps c’est pour ça que je l’ai adoré ! J’adore en plus cet aspect de ne pas savoir si le sujet principal c’est le fantastique ou la folie (ambiguïté qui tente d’être reprise dans la saison deux mais avec beaucoup moins d’impact)

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s