[Critique] The Silence

The Silence

Réalisateur : John R Leonetti
Avec : Stanley Tucci, Kiernan Shipka
Date : avril 2019
Genre : Epouvante, Fantastique

the-silence-netflix-review.jpg

 

Synopsis :

De terrifiantes créatures ont envahi la Terre, chassant leurs proies humaines au bruit. Pour leur échapper, les Andrews se réfugient dans un lieu isolé, mais découvrent un culte sinistre qui cherche à exploiter les sens suraiguisés de leur fille Ally, sourde depuis ses 13 ans.

Mon avis :

Après le petit succès du film Bird Box mettant en scène une menace mortelle qu’il ne faut pas regarder, c’est tout naturellement que Netflix produit un nouveau film d’épouvante : The Silence. Cette fois la menace est représentée par des monstres ressemblant à de grosses chauves souris aveugles mais loin d’être sourdes. Pour survivre, il ne faut pas faire de bruit.

Même si les films survivalistes ont de plus en plus le vent en poupe, lorsque le postulat de départ nécessite que les personnages se privent d’un de leur sens ou qu’ils ne fassent pas de bruit, l’exercice devient beaucoup plus risqué. Là où j’avais plutôt bien apprécié Bird Box, j’avoue être assez désespérée par le manque de qualité de The Silence.

En effet, bien que la première scène en found footage montrant la découverte des créatures donne assez envie de poursuivre le visionnage, le reste du film n’en vaut pas vraiment la chandelle. Bien que le film ait un bon casting, j’ai trouvé que les acteurs n’étaient pas du tout convaincant, probablement dû à une mauvaise direction d’acteur. Le pire étant pendant les scènes d’actions, manquant déjà terriblement de rythme et jouées mollement, sans conviction.

LORENA

Je n’ai vraiment pas pris de plaisir à regarder ce film, assez triste de me dire qu’on peut avoir un assez gros budget pour un film et ne pas réussir à l’utiliser correctement. Le rythme est mal géré, c’est mal joué et les effets spéciaux ne sont pas toujours top, comme inadaptées aux images en prises de vues réelles tournées avant l’ajout des FX. J’aimerais également parler du son. Pourrions-nous un jour expliquer aux réalisateurs que « ok on a compris, l’héroine est sourde » et qu’il n’est pas nécessaire de mettre à chaque plan resserré sur elle un son strident et désagréable comme si c’était ce qu’elle entendait. Sincèrement, ça n’apporte rien et ça ne fait que rendre le visionnage d’autant plus pénible. La seule chose qui tient la route dans ce film est l’image, les cadrages et la lumière, bien gérés bien que rien d’exceptionnel.

Même l’intrigue est parfois incohérente. ATTENTION SPOILERS Pourquoi la secte de survivant s’est-elle coupé la langue ? Parce-que jusqu’à preuve du contraire ça ne les empêche pas de faire du bruit et bien que l’acte soit symbolique, c’est juste ridicule. On a atteint le fond du gouffre quand la secte souhaitant s’en prendre à la famille n’a trouvé d’autre moyen que de recouvrir les fenêtres et une de leur membre envoyée chez eux de téléphones qui se sont alors mis à sonner pour attirer les créatures. Vraiment ? Je ne sais pas trop s’il faut en rire ou en pleurer. Je n’aime pas trop dire du mal des films mais là… C’est un peu désespérant. De plus, j’aurais aimé savoir un minimum d’où viennent ces créatures, pourquoi elles sont là etc mais nous n’avons aucune réponse.

En espérant que Netflix nous ponde de nouvelles pépites pour rattraper cela.

6 réflexions sur “[Critique] The Silence

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s