[Critique] Sunset de László Nemes

Sunset

Réalisateur: László Nemes
Date: Mars 2019
Nationalité: Hongrie
Genre: Drame

MV5BMGJkNTFhMzQtOTJjMy00NmNkLWJjMDItZjFiYjg4ZTRiNzY0XkEyXkFqcGdeQXVyOTgxNDIzMTY@._V1_.jpg

Synopsis:

1913, au cœur de l’empire austro-hongrois.
Irisz Leiter revient à Budapest après avoir passé son enfance dans un orphelinat.
Son rêve de travailler dans le célèbre magasin de chapeaux, autrefois tenu par ses parents, est brutalement brisé par Oszkar Brill le nouveau propriétaire.
Lorsqu’Írisz apprend qu’elle a un frère dont elle ne sait rien, elle cherche à clarifier les mystères de son passé.
A la veille de la guerre, cette quête sur ses origines familiales va entraîner Irisz dans les méandres d’un monde au bord du chaos.

Mon avis:

Après un premier film très récompensé, le réalisateur de Le fils de Saul réalise un nouveau film traitant d’une autre période de l’histoire fort troublée. Après la seconde guerre mondiale, il traite donc du début du 20ème siècle à l’aube de la première guerre mondiale.

On suit la belle Irisz, bien décidée à travailler dans le magasin de chapeaux de ses défunts parents. Après s’être heurtée au refus du nouveau propriétaire, elle découvre l’existence d’un frère à la bien mauvaise réputation. Elle n’a alors qu’un souhait: découvrir ce qu’on lui cache et enquêter sur son frère et le passé de sa famille. Dans Sunset, on assiste à travers le regard de cette femme à la consumation de la société aristocratique, pendant qu’elle essaie tant bien que mal de faire la lumière sur sa propre vie et sur ce frère qu’elle ne connaît pas et qui dirige un groupe de malfrats prêts à assassiner les aristocrates au pouvoir.

hero_sunset-image

On navigue donc par son biais entre deux milieux, celui du luxe dans le magasin et les salons aristocratiques et celui des bas fonds hongrois. L’héroïne se trouve perdue dans les deux cas, puisque chaque personne qu’elle croise lui est hostile en raison de ses liens de parenté notamment. Elle arpente les couloirs et les rues de ce grand labyrinthe à la recherche de la vérité qu’on se garde bien de lui donner. Heureusement nous avons affaire à un personnage persévérant, qui ne lâche jamais l’affaire quitte à se mettre en danger.

L’aspect labyrinthique est mis en valeur par une caméra épaule se focalisant toujours sur l’héroïne en gros plan, ne la quittant que lors de bref instants pour découvrir en même temps qu’elle ce qu’il se trame. Le cadre est emprisonnant, étouffant, limitant la vision du spectateur à celle d’Irisz qui peine énormément à dissiper le brouillard sur ce qu’elle souhaite savoir. Ces plans ont également pour intérêt de se focaliser sur ce visage fermé et ce regard tout aussi mystérieux que l’intrigue. La caméra retranscrit donc vraiment bien l’état d’esprit du personnage.

Le rythme est globalement assez lent mais l’intrigue n’en est pas moins intéressante. De plus, le tout est orné de beaux plans séquences et de décors et costumes magnifiques. Le jeu d’acteur est également très convaincant. Un très beau travail pour un film à petit budget.

Il est intéressant de constater que le film s’ouvre sur un gros plan d’Irisz, cachée sous le bord d’un chapeau noir et d’un voile. Une voix propose de retirer ce voile. C’est effectivement le but de ce film et de la démarche de l’héroïne: faire la lumière sur son passé, retirer le voile sur son histoire. C’est pour cette raison que le film s’achève sur un plan d’Irisz regardant la caméra, le visage découvert comme si elle avait fini par trouver ce qu’elle cherchait.

Je conseille vraiment ce film que j’ai beaucoup apprécié et qui meriterait d’autres récompenses.

ob_45da25_45952-napsz-llta-sunset-l-szl

5 réflexions sur “[Critique] Sunset de László Nemes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s