[Roman] L’essence des ténèbres de Tom Clearlake

L’essence des ténèbres

Auteur: Tom ClearlakeEditions: Moonlight

20190528_105108[1]

Résumé:

La petite ville de St. Marys est frappée par des disparitions d’enfants inexpliquées. Cinq au total, en l’espace de quatre mois. Bien qu’aucun indice formel n’ait été relevé par les forces de police, tout porte à croire qu’il s’agit d’enlèvements. Le FBI est chargé du dossier.
L’agent spécial Eliott Cooper est envoyé sur place pour enquêter.
Peu à peu, il va être confronté à des faits qui ne relèveront plus de ses compétences d’agent, mais de sa capacité à lutter contre un mal obscur qui semble s’être emparé des forêts alentour de la ville… et ça n’est que le début de son enquête.

Mon avis:

Voilà encore un auteur assez peu connu dont je souhaitais vous parler car, qu’on se le dise, ce roman m’a vraiment surprise. En effet, je m’attendais, assez logiquement en vue du résumé, à lire un roman policier sur un quelconque serial killer. Les premiers chapitres nous emmène justement dans cette direction. On suit l’agent spécial Eliott Cooper débutant son enquête sur la disparition de jeunes enfants. Or, très vite, le côté polar laisse sa place au genre fantastique. Ces deux genres se mêlent parfaitement et leurs codes respectifs sont bien utilisés, tout comme ceux du thriller.

Le rythme est d’abord assez lent et particulièrement intriguant, surtout quand on apprend les circonstances de disparition des enfants. Petit à petit, il devient plus rapide. Lors de son enquête, Eliott fait des recherches dans des bois mystérieux… et assiste à une scène de sacrifice et de magie occulte. A partir de ce point tout s’emballe et on vire beaucoup plus dans le fantastique que le polar. Je ne m’attendais absolument pas à ça et préfère éviter de développer pour vous laisser la surprise mais le récit est prenant et ne manque pas de péripéties, malgré quelques longueurs et une fin moins convaincante à mon goût.

Les personnages peuvent paraître un peu cliché mais on se détache de cela très vite et on fini par s’y attacher, d’autant plus que les événements ne sont pas communs et que le héros n’est pas l’incarnation même du bien puisqu’il se retrouve confronté à la magie noire. Son évolution n’est pas exceptionnelle mais bien écrite: son état d’esprit fonctionne sur la dualité, entre devoir et bestialité.

Globalement les ambiances sont bien instaurées, parfois glauque, parfois un peu inquiétante, parfois émouvante, en grande partie créées grâce aux descriptions détaillées des lieux et des événements eux-même inquiétants tant ils sont glauques. Petit à petit, les thèmes du sacrifice, de la magie noire, des conflits politiques et des théories sur l’humanité sont abordés avec plus ou moins de virtuosité. Personnellement j’ai moins été embarqué par la partie plus politique et militaire qui me semblait un peu trop tirée par les cheveux et un peu trop froide, moins convaincante. Le roman reste cependant globalement très bien écrit.

En bref, je vous conseille vraiment ce roman très sympathique et vraiment surprenant. Je pense que les autres romans de l’auteur ont tout autant de surprises à nous préparer. En tous cas l’auteur mérite plus de reconnaissance.

 

2 réflexions sur “[Roman] L’essence des ténèbres de Tom Clearlake

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s