[Roman] Tu te souviendras de Myriam Lorenz

Tu te souviendras

Auteure : Myriam Lorenz

20190707_120217.jpg

 

Synopsis :

Diane vient de quitter le sud pour emménager dans le nord-est de la France. Passionnée par les légendes urbaines, elle a choisi de résider dans une petite ville dont l’histoire et le mystère la fascinent autant qu’ils la terrifient.

Mais peu à peu, le doute et le danger vont se resserrer autour d’elle, à travers des meurtres inexpliqués et le comportement de plus en plus inquiétant de ses nouveaux amis.

Se déroulant en Lorraine,  » Tu te souviendras  » est une histoire mêlant les sciences à l’occulte, au cours de laquelle l’amour, la haine, le deuil et le pardon ne cesseront de s’entrelacer.

Mon avis :

Tout d’abord un grand merci à l’auteure qui m’a gentiment envoyé son roman.

   L’histoire débute par une scène de messe noire durant laquelle une secte fait revenir à la vie un démon, créant ainsi une légende urbaine pourtant bien réelle. L’être démoniaque a l’apparence d’un homme simple à l’accent hispanique, pouvant se fondre assez facilement dans la masse. Lorsque Diane emménage, elle apprend que bon nombre de personnes sont décédées de manière inexpliquée ces dernières années. Avec ses amis, elle mène sa petite enquête à ce sujet, d’autant plus que ceux-ci sont de plus en plus concernés.

J’ai trouvé intéressant que l’héroïne ne soit là qu’en simple spectateur des événements pour en faire la narration. Elle n’est pas concernée directement par les événements mais peut les constater puisque ses proches sont pris pour cible à différents niveaux. Globalement, j’ai trouvé les personnages, qui sont assez peu nombreux, bien écrits, quoi que parfois un peu niais mais ça n’est pas non plus trop agaçant.

L’auteur traite de l’occulte, de paranomal etc sans trop en faire, de manière à ne pas être trop factuelle, scientifique ou au contraire trop spirituelle comme on peut le trouver dans certains romans. Le démon est un personnage fascinant venu pour se venger d’une réincarnation elle-même vengeresse. J’ai trouvé ce traitement vraiment sympa et plutôt original, d’autant plus qu’encore une fois l’héroïne n’y est pas liée. L’homme commet des crimes infâmes sans aucun scrupules, décrits avec plus ou moins de précisions mais laissant toujours libre court à notre imagination.

L’écriture est simple et efficace. L’auteure utilise des phrases courtes mais bien construites. Les lecteurs un peu frileux en ce qui concerne le vocabulaire poussés, les phrases longues ou les grandes descriptions pourront ici être rassurés. De plus, le livre se lit très vite, notamment parce-qu’il est court, mais aussi parce-qu’il est captivant et simple. Une bonne découverte que je conseillerais surtout aux ado ou jeunes adultes adeptes des lectures courtes mais riches.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s