[Critique] Mindhunter saison 2

Mindhunter Saison 2

Date : Aout 2019

Série Netflix

2916015.jpg

Synopsis :

Avec le soutien de leur nouveau patron, les experts de l’Unité des sciences comportementales tentent de passer de la théorie à la pratique. Une succession d’affaires d’enfants assassinés à Atlanta est portée à la connaissance de l’agent Ford. Serait-ce l’oeuvre d’une seule et même personne ?

Mon avis :

Fincher revient avec une deuxième saison très attendue de sa série Mindhunter. On retrouve Holden et Bill, deux agents étudiant les comportements de ce qu’on commence à cette époque, fin des années 70, à appeler les Serial Killer.

Pas de surprise dans cette saison, on reprend simplement la suite de l’intrigue de la saison 1 que l’on développe. On rencontre de nouveaux meurtriers, notamment Charles Manson. Or, contrairement à ce que je pensais, Fincher choisit de ne pas s’attarder dessus. De ne pas profiter de la popularité de l’homme et de la curiosité qu’il génère, mais au contraire de rendre l’entretien assez court pour passer assez vite à autre chose. Le réalisateur ne cherche donc pas à faire du sensationnel mais bien à ratisser l’histoire dans sa totalité.

La série développe sa réflexion sur ce qui pousse quelqu’un à devenir un serial killer. On se questionne un peu plus sur ce qui nous rapproche des serial killer qui sont à la base des personnes normales, qui ne font pas forcément de vagues. Même si les entretiens avec les criminels sont moins impressionnants et poignants que ceux de la première saison, ils restent captivants, bien écrits et très bien joués.

mindhunter-netflix-date-casting-intrigues-tout-savoir-sur-la-saison-2

Le point positif de cette saison, c’est qu’on se détache un peu de Holden, personnage qui me paraît presque antipathique (peut-être que ce point sera utile à l’intrigue dans la prochaine saison), pour plus se focaliser sur Bill et Wendy, ses deux collègues. En découvrant un peu plus leur vie privée et leur difficultés à tenir leur vie professionnelle et privée sans que celles-ci se mêlent, on s’attache bien plus à leurs personnages. Ils nous apparaissent bien plus complets, plus humains. En ce qui concerne Bill, on se focalise beaucoup sur son jeune fils visiblement dérangé et qui a tout pour devenir le sujet d’étude de son père. Cette facette de la série est poignante et apporte un réel plus qui, je l’espère, sera développée dans le future car c’est ce qui m’a semblé le mieux travaillé et le plus marquant.

En terme de photographie, rien à redire. Le chef opérateur tient la route à travers des plans simples, toujours dans l’axe, constants, mais à la composition travaillée sans en faire trop pour ne pas prendre le pas sur cette intrigue si captivante. Le petit bémol, c’est pour le montage. Les transitions sont moins soignées que dans la première saison et me paraissaient parfois injustifiée (fondu au noir en plein dialogue ou encore un bruit d’avion qui décolle alors qu’Holden a atterri… et est déjà loin de l’aéroport, etc.). Mise à part ce détail, cette saison, bien qu’un peu en deçà de la précédente, est tout à fait agréable à voir.

2 réflexions sur “[Critique] Mindhunter saison 2

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s