Marianne Saison 1: L’horreur made in France

Marianne

Saison 1
Réalisateur : Samuel Bodin
Nationalité : Française
Série Netflix

Marianne-Banniere-800x445

Synopsis :

Emma, jeune romancière acerbe, découvre avec horreur que les personnages monstrueux qu’elle a créés dans sa série de romans horrifiques sont réellement en train de prendre vie dans la petite ville où elle a grandi…

Mon avis :

Les séries françaises ont la côte en ce moment sur Netflix, et ça se comprend ! Je vous avais déjà présenté Zone Blanche sur le site, je me suis naturellement laissée tentée par la série d’horreur française Marianne.

On découvre une romancière névrosée qui, lorsqu’elle annonce vouloir faire une pause dans l’écriture, découvre que les atrocités qu’elle a écrite sont réelles. Même si le début de saison est laborieux, montrant quelques faiblesses à l’écriture, le concept et le questionnement autour du pouvoir du créateur, ici de la romancière, sur son œuvre est intéressant. Je dirais même que la série aurait pu gagner en qualité si elle avait gardé cette idée plutôt que de la troquer contre une histoire de malédiction qui n’a plus grand-chose à voir avec l’écrivaine, même si c’est ce qui provoque cette écriture.

file776ah414v0g1fl05qoan.jpg

J’ai été surprise par la qualité visuelle de la série, autant au niveau de la photographie (nombreux plans drône, image/lumière et cadres travaillés etc) que du montage. On joue avec la règle des 180° en la poussant parfois à l’extrême afin de créer de réelles confrontations, un décalage et ce petit quelque chose en plus pour déranger le spectateur. Les transitions comme si on tournait les pages d’un livre est une bonne idée bien réalisée, nous ancrant bien dans le thème.

En ce qui concerne le casting, les seconds rôles sont assez efficaces et crédibles dans leur jeu pour la plupart. Les plus convaincants sont sans aucun doute Alban Lenoir dans le rôle du flic mais également Mireille Herbstmeyer juste effrayante dans son rôle de femme possédée grâce à son jeu poussée et ses mimiques presque monstrueuses. Là où le bât blesse, c’est en ce qui concerne le personnage principal : Emma. Antipathique et parfois un jeu qui sonne faux, on a par conséquent beaucoup de mal à s’attacher au personnage et à se sentir concernée par son sort avant d’obtenir quelques flash-back de son adolescence. Le changement d’actrice pour cette scène et le peaufinage du background du personnage aide alors à se sentir plus proche d’elle et à mieux la comprendre, mais on doit tout de même attendre quelques épisodes.

marianne-e1569849857743

Même si j’ai trouvé la série assez peu effrayante finalement, peut-être en raison d’un abus de jumpscare peu convaincants, la série ne manque pas de qualité et redore un peu le paysage des séries françaises. On sent sans problème les nombreuses influences du cinéma d’horreur (The Visit, It, Shining, Rosemary’s Baby, Vendredi 13) ou à de grands écrivains d’horreur comme Stephen King ou Edgar Allan Poe. De belles références même si les clins d’œil sont parfois trop appuyés. La série traite également les thèmes du retour au sources, de l’amitié, du pardon etc que je trouve assez bien traités. La série a réussi à progresser d’épisode en épisode (malgré une fin que je trouve trop facile et téléphonée mais on s’en contentera) et laisse à penser que la suite ne peut qu’être meilleure.

marianne-1

6 réflexions sur “Marianne Saison 1: L’horreur made in France

  1. Damien Lebourgeois dit :

    Série que personnellement j’ai lâché au bout de 3 épisodes. Du vu et revu, et un personnage principal irritant. Reste que, comme tu l’as mentionné, la photo est réellement superbe et certains acteurs au top. Bien sûr, la qualité de l’ensemble est bien supérieure à beaucoup de séries françaises existantes, Mais quand on s’attaque au genre, pomper différentes séries, films ou livres de qualité ne signifie pas un résultat forcément bon.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s