[Critique] Nous la vague saison 1

Nous la vague

Réalisateur : Jan Berger, Dennis Gansel et Peter Thorwarth
Série Netflix allemande

maxresdefault.jpg

Synopsis :

Basé sur le film à succès allemand inspiré de faits réels sorti en 2008.

Un groupe d’ados rêve d’un avenir meilleur. Leur leader, un nouvel étudiant, recrute quatre outsiders pour mener le combat, mais la situation dégénère rapidement.

Mon avis :

Il y a plus de dix ans naissait La Vague, un film allemand inspiré de faits réels qui résonne encore dans les esprits tant il dénonce un système bien ancré qui ne fait que s’accroître un peu plus. Ces fameux faits, ce sont ceux d’un professeur de lycée allemand qui, souhaitant faire comprendre à ces étudiants comment fonctionne l’autocratie, les contraints à des règles strictes, les embrigadant peu à peu dans un système autoritaire. Il montre ainsi à quel point le pays risque à tout moment de retourner à un régime totalitaire.

Bien que Nous la vague se vente d’être inspiré du film et reprenne certaines idées, la série s’éloigne de l’œuvre et des faits initiaux pour exprimer son propre message. On suit alors un groupe de cinq jeunes mené par Tristan, un jeune taulard en réinsertion sociale. Ensemble, ils mènent des actions contre le système capitaliste, plus particulièrement contre la maltraitance animale, contre le diktat des marques ou encore la vente d’armes par exemple. Belle illustration de lutte mais aussi de convergences des idées tenues par des jeunes de tous horizons, allant de la jeune bourgeoise au paysan en passant par la punk couvée. La série a l’avantage de donner de l’espoir voir même de sonner comme un défi en montrant comment de simples actions peuvent prendre bien plus d’ampleur et mobiliser bien plus de gens afin d’avoir un impact, quel qu’il soit.

Capture-d’écran-2019-10-18-à-18.28.17.png

Si la série ne passe pas par le spectre du fascisme et du régime autoritaire, c’est peut-être justement pour montrer une alternative au système en s’inspirant des actions comme on en voit beaucoup de nos jours comme Extinction Rébellion ou Green Peace par exemple. Elle montre ainsi les dérives que peuvent avoir ce genre d’actes qui ne sont pas anodins, d’autant plus lorsqu’un groupe plus grand est impliqué, et que les conséquences peuvent être énorme et totalement échapper à la maîtrise des instigateurs. Tout comme dans le film La Vague, les ados expriment leur idéologie, notamment par le biais de tag à travers toute la ville, et se rendent vite compte que la limite entre expression impactante et terrorisme ou extrémisme est finalement assez fine.

La série est globalement bien écrite et les personnages sont tout à fait crédibles, d’autant plus que le groupe de jeune est assez hétéroclite. L’ensemble est cohérent et bien réalisé, autant dans la mise en scène que la photographie ou les effets spéciaux. Ces derniers sont majoritairement des incrustations d’écrans (textos, réseaux sociaux etc) mais sont réellement bien amenés. Le hic selon moi est que l’aspect politique aurait pu être bien plus développé et mis en avant au lieu d’être en partie sacrifié pour laisser d’avantage de place aux relations amoureuses entre personnages, parfois un peu désuète bien qu’on saisisse la volonté de traduire l’implication sociale et émotionnelle des personnages à faire partie d’un tel groupe.

2 réflexions sur “[Critique] Nous la vague saison 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s