[Critique] Her

Her

Réalisateur : Spike Jonze
Avec: Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson
Date : 2014

014107

Mon avis :

C’est après avoir redécouvert Joaquin Phoenix dans Joker que j’ai décidé de revoir certains des films dans lesquels il apparaît, à commencer par Her, qui s’impose à mes yeux comme une de ses plus belles performances d’acteur.

Il y incarne Theodore, un homme sensible au caractère complexe et dans une profonde solitude suite à une rupture difficile. Il acquiert alors un programme informatique qui s’adapte à chaque utilisateur. Il fait ainsi la connaissance de Samantha, l’IA qui l’accompagnera dans son quotidien. Contrairement à Ex Machina, elle ne possède pas de corps, uniquement une voix charmante et rassurante, celle de Scarlett Johansson qui plus est. Une voix que l’on connaît bien et à qui on associe forcément le physique de l’actrice. Le choix n’est pas laissé au hasard, il permet au spectateur d’imaginer Samantha alors même qu’elle n’apparaît jamais à l’écran, tout en ayant beaucoup d’empathie pour cette voix douce, fragile et sensuelle à la fois.

Peu à peu, Théodore et Samantha vont développer des sentiments amoureux, trouvant des solutions pour développer une relation malgré l’absence physique. Joaquin Phoenix est seul à l’écran mais parvient à tout combler grâce à son jeu si émouvant, son côté amoureux transi et si tendre. La voix de Samantha quant à elle parvient à se faire une vraie place, si bien qu’on croit vraiment à la possibilité que cette romance soit durable. Peu à peu l’IA évolue et passe de simple confidente à amante, tout en faisant part de ses propres doutes, sa volonté d’avoir un corps et de vivre pleinement cette relation. Les dialogues sont d’une justesse et d’un réalisme surprenant et font monter crescendo l’émotion au fil des scènes. Le spectateur tombe lui aussi en amour face à ces deux poètes.

592596

La poésie, c’est justement le travail de Théodore qui écrit des lettres d’amour à la place de ceux qui ne savent pas comment exprimer leurs sentiments. Il se perfectionne dans cet art qui lui permet de s’exprimer et de combler le manque de communication qu’il y a pu y avoir dans son couple. Cet élément appuie la sensibilité du personnage, sa complexité et apporte d’autant plus de beauté au film. On parvient sans peine à avoir beaucoup d’affection pour ce personnage qui peut sembler très banal, voir peut-être ennuyeux, c’en est assez fascinant.

Le film joue beaucoup sur la présence/l’absence et sur le corps et la voix. En effet, l’ex de Théodore apparait à de nombreuses reprises au cours de flashback mais on n’entend jamais sa voix hormis lors d’une scène dans la seconde moitié du film. L’IA à contrario n’apparaît que par sa voix tout au long du film et a bien plus de présence réelle que l’ex. Chacune de ses absences, aussi courte soit elle, se ressent fortement et devient comme un poids, créant presque un manque, comme chez le personnage.

1_WKUCG3HGVc8uG48699-PCA

L’action se déroule dans un Los Angeles d’un futur proche. Ce futur est peu exagéré, n’est pas anxiogène, contrairement à bien des films de sciences fiction, et les décors sont très bien travaillés. Dans ce futur, les difficultés relationnelles, notamment liées à la communication, sont accrues, en grande partie dû aux technologies. Le film parle en partie de la solitude moderne, de la détresse intériorisée. La relation de Théodore et Samantha est comparable aux rencontres faites sur internet, à distance et à la difficultés pour bien des gens à communiquer en dehors des facilités qu’offrent les sites de rencontres ou les réseaux sociaux.

Ce film qui me paraissait si simple en surface s’avère bien plus complexe mais surtout vraiment beau. Les thèmes traités, la justesse des dialogues, le jeu d’acteur et la poésie qui se dégage de ce film sont d’immenses qualités qui font du métrage une très belle œuvre.

6 réflexions sur “[Critique] Her

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s