[Critique] I am not okay with this – Saison 1

I am not okay with this

Réalisateurs: Jonathan Entwistle et Christy Hall
Avec : Sophia Lillis, Wyatt Oleff, Sofia Bryant
Date : Février 2020
Série Netflix

EO1C_a7WAAM4A9o

Synopsis :

Les tribulations d’une adolescente qui doit faire face à ses relations avec ses camarades de lycée. Elle doit composer aussi avec sa famille quelque peu étrange et appréhender la découverte de sa sexualité. Parallèlement, elle va découvrir les pouvoirs résidant au plus profond d’elle.

Mon avis :

Des capacités spéciales qui rappellent celles d’Eleven dans Stranger Things, un duo d’adolescents désabusés à la The end of the fucking world, le teaser de la nouvelle série Netflix I am not okay with this promet de bonnes choses, mais qu’en est-il vraiment ?

On suit Sidney, une jeune ado venant de perdre son père en proie à certaines émotions fortes comme l’angoisse ou la colère qui provoquent des événements surnaturels. L’absence de père et l’hostilité de ses camarades ne l’aidant pas à avoir confiance en elle, elle préfère se confier à son journal, passant ainsi par la voix off. Très vite apparaissent de courts plans nous montrant la conséquence finale de cette saison : Sidney en robe couverte de sang, fuyant dans la nuit. Ce plan est très clairement inspiré de Carrie, une autre référence revenant régulièrement dans la série. Même si cet avant-goût de la fin en gâche un peu la surprise, on se prête au jeu en découvrant comment elle en est arrivée là mais aussi ses interactions avec Stanley, son voisin, Dina, sa meilleure amie ou encore sa famille par exemple. La série est certes prévisible sur bien des points mais est aussi en quelque sorte un récit initiatique sur la famille, le deuil, le rejet, la découverte de soi etc.

i-am-not-okay-with-this-e1582295480368

La série comporte 7 épisodes de 24 minutes maximum. Elle se regarde vite, trop vite même. Bien qu’on saisisse toute l’histoire très facilement et qu’elle a tout de même le temps de s’installer en si peu de temps, elle reste cependant basée sur des éléments trop simples, peut-être même trop faibles. La série aurait mérité un peu plus de longueurs pour creuser un peu plus l’histoire, la rendre plus profonde et surtout développer ses personnages, leur background et les rendre plus nuancés. Ils paraissent malheureusement pour l’instant trop plats bien qu’ils aient tout à fait du potentiel. En effet, le duo formé par Sidney et Stanley marche bien, leurs personnalités se complètent et ils ont tout à fait de quoi devenir attachants grâce à leur côté décalé. Cette jeune ado terrifiée, maladroite et en quête d’elle-même épaulé par ce jeune homme légèrement extravagant ont tout à fait de quoi plaire et auraient mérités d’être mieux définis dès cette première saison.

what-is-netflix-i-am-not-okay-with-this-series-about

Niveau esthétique, la série suit totalement le modèle que Netflix a adopté depuis quelques temps, donnant un style rétro à la série par le biais de l’image, des costumes ou de la musique. Là où elle cherche à se démarquer, c’est justement sur cette bande son qui ne présente que de très courts extraits de musiques qui s’arrêtent brutalement. Intéressant en ce qui concerne la frustration que cela engendre chez le spectateur mais ce pattern fini par devenir redondant et finalement un peu agaçant. Les musiques sont bien choisies et pourraient se poser un peu plus.

La série a certes du potentiel mais cherche peut-être trop à s’inspirer de ce qui a déjà été fait sans pour autant arriver à la hauteur des séries dont elle est inspirée. L’ensemble n’a pas eu le temps d’être assez développé qu’on nous lance déjà un cliffhanger pour la saison 2 qui, je l’espère, sera plus qualitative.

3 réflexions sur “[Critique] I am not okay with this – Saison 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s